Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 10:29

 

img317

 

 

Potez XI

 

      

© Jacques Moulin 2013.

 

(Photos constructeurs et plans trouvés dans des publications de l’époque).

 

 

 

 

img374 

 Le Potez XI, remarquez les radiateurs d’air sur les coté et les deux radiateurs d’eau « Lamblin » sous le moteur, remarquez aussi que cet appareil à une hélice à pas fixe. (Photo constructeur)

 

 

 

Le Potez XI était un prototype d’appareil de chasse biplace, et de renseignement (C-R) cet appareil fut à l’origine (à peine un peu lointain) du célébrissime Potez 25.

 

C’était un appareil biplan, biplace de construction métallique, sauf les entoilages et la partie centrale du fuselage est en trois parties.

 

La partie avant, qui reçoit le groupe moteur, est entièrement métallique; des parois en duralumin y remplacent le croisillonnement et les longerons du moteur sont supportés par trois berceaux en duralumin.

 

La partie centrale a des longerons et des montants de bois, avec des faces latérales et des cloisons en contreplaqué: cette disposition doit faciliter les aménagements variés que l'avion est appelé à recevoir.

 

La partie arrière du fuselage est entoilée; elle est constituée par quatre longerons en cornières et des montants et traverses en duralumin: ferrures de croisillonnement en acier, simples pattes boulonnées sur les ailes des cornières.

 

Les trois parties du fuselage sont assemblées par des ferrures largement calculées.

 

  img373

 

Le fuselage a supporté aux essais statiques une charge de 1100kg sur la travée extrême arrière.

 

La celluleest biplane, à plan supérieur légèrement décalé vers l'avant. Les longerons et les nervures sont métalliques.

 

 

 

Le plan inférieur comporte deux ailes symétriques qui s'attachent à la partie inférieure du fuselage: le plan supérieur est en trois parties, les deux ailes, droite et gauche venant se fixer à un plan central monté sur une cabane formée de deux panneaux en contreplaqué fixés sur les longerons supérieurs du fuselage. Ailerons compensés ou plan inférieur. Coefficient d'essais statiques : 10.

 

Le plan fixe est réglable avant le départ, suivant charge emportée.

 

Le châssis d’atterrissage comporte un essieu monté sur quatre jambes, deux de longueur fixe à l'avant et deux jambes télescopiques, qui renferment un système atterrisseur par rondelles de caoutchouc, à l'arrière (brevet Potez).

 

Double poste de pilotage, de manœuvre identique.

 

Le premier vol avait eu lieu le 11 décembre 1922 et l’appareil a été présenté au salon de 1922

 

L’originalité de l’appareil était principalement sa motorisation constitué d’un moteur Lorraine Dietrich de 370/400 ch était équipé d’un turbocompresseur Rateau entrainé par les gaz d’échappements, et ce compresseur était à l’arrière du moteur, la partie turbine tourné vers l’avant. Deux radiateurs d’air étaient placé de part et d’autre du moteur, sont formés de tubes d'aluminium(voir photo et dessins)

 

  img306

 

Cet appareil fini par être abandonné devant la lenteur de la mise au point du turbocompresseur, qui ne fut finalement mis au point et utilisé que bien plus tard.

 

 

img298 (2) 

 

 

Caractéristiques

 

 

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

 

 

Constructeur : Potez

 

Équipage : 2

 

Missions : Chasse et reconnaissance biplace.

 

Date du premier vol : 11/12/1922

 

Constructions : Métal et toile

 

 

 

Dimensions

 

Envergure : 12,70 m

 

Longueur : 9,08 m

 

Hauteur : 3,16 m

 

Surface alaire : 46,20 m²

 

Charge allaire : 43 kg/m²

 

 

 

Masse

 

Masse à vide : 1350 kg

 

Charge totale : 650 kg

 

Masse totale en charge : 2000 kg

 

 

 

Performances :

 

Vitesse maxi : 220 km/h à 4000 m (avec turbo)

 

Vitesse de croisière :

 

Vitesse ascensionnelle :

 

Autonomie :

 

Plafond : 8000 m (avec turbo)

 

Distance franchissable :

 

Altitude de croisière :

 

Rayon d’action :

 

 

 

Armement :

 

Fixe : 2 mitrailleuses 7,7 de capot et deux mitrailleuses 7,7 en tourelle arrière. (Mitrailleuse Vickers ou/et Lewis)

 

 

 

Moteur

 

 

 

Marque : Loraine

 

Nombre : 1

 

Type : 12 Da

 

Configuration : V.12

 

Refroidissement : liquide

 

Suralimentation : avec turbocompresseur Rateau.

 

Puissance normale au sol : 370/400 ch

 

Puissance à      :  

 

Puissance au décollage : 400 ch

 

Equivalent puissance :

 

Régime de l’hélice :

 

Alésage : 120 mm

 

Course : 170 mm

 

Cylindré totale : 25 litres

 

Taux de compression :

 

 

 

Hélice

 

Marque : Levasseur

 

Type : à pas variable (?)

 

Nombre de pales : 2

 

Diamètre :

 

 

 

Détails du Potez XI.

 

 

 

Type

Moteur/Puissance

Utilisation.

Date

1ervol

Marque du proto

Nb. Const.

Observations

XI Cap2

 

1 Lorraine 12 Db de 400 ch turbocompressé.

 

C-R

1922

 

 

 

1

 

Equipé d’un moteur Lorraine à Turbo compresseur Rateau, avec les ailerons débordant sur l’aile basse.

 

© Jacques Moulin 2013.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aerophile - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le bloc-note de aerophile
  • Le bloc-note de aerophile
  • : Receuil de reportages et de textes divers et variés sur l'histoire aéronautique pour faciliter la vie des chercheurs et des amateurs d'aviation.
  • Contact

Profil

  • aerophile
  • Je suis un historien aéronautique bien connu et j'ai publié de très nombreux articles, et j'ai visité de nombreuse base aérienne, en France et en Europe; ainsi que trois ouvrage sur: Les Autogires, les Loire 46, et les Bloch 174.
  • Je suis un historien aéronautique bien connu et j'ai publié de très nombreux articles, et j'ai visité de nombreuse base aérienne, en France et en Europe; ainsi que trois ouvrage sur: Les Autogires, les Loire 46, et les Bloch 174.

Recherche