Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 10:54

BREGUET 820

 

 

 

© Jacques MOULIN 2010.

 

 

 

 

L’ami Pierre CORTET écrivait en 1969 dans « Air Journal » Volume II n°4 de 1969 :

 

« Le BREGUET 820 est l'un des nombreux projets français qui n'eurent même pas le temps de voir le jour, du fait de l'Armistice franco-allemand du mois de Juin 1940. »

« On ne connait que très peu de détails sur cet appareil. Donné C 1 par le constructeur, il semblerait plutôt que cet appareil fut un biplace de chasse, étant donné l'importance des parties vitrées (?). »

« Version très améliorée du Br-690/693, il présente une certaine ressemblance avec l'appareil anglais De Havilland Mosquito. »

« Le 820 devait recevoir deux moteurs Hispano Suiza 12 Y 51. Ses caractéristiques et performances sont inconnues. »

 

File7232 WEB

Plan de Pierre Cortet de 1969 publié dans Air Journal.

 

On peut observer en regardant le plan qu’il était très près de la réalité.

C’était la première fois que nous entendions parler de cet appareil, mais depuis nous avons trouvé quelques précision.

L’avion était bien un monoplace bimoteur, mais les étrangetés de l’appareil sont ailleurs, en particulier dans l’armement :

- Les canons HS 404 sont montés dans l’axe des hélices comme sur les chasseurs monomoteur et les mitrailleuses MAC 34/39 sont des armes synchronisées montés dans les fuseaux moteurs. Comme nous savons qu’il est toujours plus important que les armes soit le plus près possible de l’axe de l’avion, ont peux s’étonner de ces emplacement.

Il semble que les concepteurs aient privilégiés la visibilité vers l’avant du pilote.

Mais le programme de chasseurs monoplace n’a pas été poursuivi, seul le P 38 utilisait ce principe.

Donc on peut penser que le programme de 1939, pour des chasseurs lourds C1-C2-C3 qui ne déboucha pas et seul (a ma connaissance) le Capra a été commandé et ait été lancé, (maquettes d’aménagement grandeur) et lancement de quelques pièces pour le prototype qui aurait dû être prêt à l’été 1940, si les moteurs avaient été disponibles.

 

File7669 WEB

 

Plan d'origine Breguet .

 

 

 

Il est possible que les versions C2 et C3 aient existées chez Breguet sous d’autres appellations (par exemple Br 821, 822 etc...

Si vous avez des informations…

 

 

 

 

 

 

 

File7665 WEB

 

 

Une version d'aménagement du Breguet 820 d'origine Breguet.

 

 

File7666 WEB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cartouche de cette première version

 

 

 

File7668 WEB

 

Deuxième version d'aménagement .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

File7667 WEB

 

Cartouche de la deuxième option.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aerophile - dans Avion de papier
commenter cet article

commentaires

Drix 22/06/2012 19:42

bonsoir,
je pense que cet avion, tel que son plan n°2 apparaît, eut été très rapide. La visibilité semble limitée sur les côtés, mais il eut fait merveille pour la reco stratégique. Pour la chasse,
l'histoire est connue, les bimoteurs avaient une traînée trop forte pour concurrencer les monomoteurs. Par contre, la chasse aux FW200 sur l'Atlantique, pourquoi pas ?
bonne soirée

Drix 21/06/2012 19:20

Je viens de découvrir votre site, merveilleusement riche.
J'avais précédemment découvert celui que vous avez consacré à la guerre d'Algérie.

Pour ce qui concerne le Bréguet 820, Danel et Cuny dans leur histoire de l'aviation de chasse 1918-1940, soulignait de très faible maître couple du fuselage.
Aussi, je m'interroge sur les 2 positions de la verrière.
En tout cas, pour moi, c'est un précurseur du DH Hornet.

Toutes mes félicitations

aerophile 22/06/2012 08:40



Merci de vos compliments , vous avez probablmenet raison, ces apapreils étaient des avions de papiers, et rien ne dit ce que  cela aurait donné  lors des essais...



Présentation

  • : Le bloc-note de aerophile
  • Le bloc-note de aerophile
  • : Receuil de reportages et de textes divers et variés sur l'histoire aéronautique pour faciliter la vie des chercheurs et des amateurs d'aviation.
  • Contact

Profil

  • aerophile
  • Je suis un historien aéronautique bien connu et j'ai publié de très nombreux articles, et j'ai visité de nombreuse base aérienne, en France et en Europe; ainsi que trois ouvrage sur: Les Autogires, les Loire 46, et les Bloch 174.
  • Je suis un historien aéronautique bien connu et j'ai publié de très nombreux articles, et j'ai visité de nombreuse base aérienne, en France et en Europe; ainsi que trois ouvrage sur: Les Autogires, les Loire 46, et les Bloch 174.

Recherche